skip to Main Content

J’écris depuis novembre 2013 des tests et des previews sur Game Side Story, un Site parlant principalement de jeux indépendants (mais pas que).

Je me suis au fil du temps spécialisé dans les shmups, les hack’n slash et tous les jeux typés arcade, mais si un titre me fait de l’oeil, il m’arrive de jouer à d’autres genres (souvent je le regrette après coup, mais de temps en temps j’ai de bonnes surprises).

Plutôt que de lister tous mes articles, je vais uniquement faire un lien vers mon profil GSS et je vais lister ci-dessous mon dernier test et ma dernière preview.

Dernier test (29/09/18) : Guacamelee! 2

J’ai passé un excellent moment sur Guacamelee! 2.

Pour faire simple, tout est mieux maîtrisé que dans le premier.

Plus de compétences et combos, environnements encore plus riches et colorés, une bande-son toujours au top pour faire honneur à la culture et au folklore mexicains.

Mon seul regret finalement est d’avoir retourné à 100% le premier, car j’ai évidemment eu moins de surprises cette fois-ci, j’étais en permanence en terrain connu même si les développeurs ont fait de gros efforts pour renouveler les énigmes et les défis.

En tout cas si vous aviez aimé les premières aventures de Juan vous pouvez foncer et si vous n’avez jamais eu l’occasion de tester la licence, je vous envie car l’expérience n’en sera que sublimée !

Lire le test complet

Dernière preview (09/05/18) : It Lurks Below

It Lurks Below se concentre sur ce que j’aime dans Terraria et Starbound : l’aventure.

C’est un vrai plaisir de descendre toujours plus bas à la recherche d’objets puissants. La génération aléatoire est réussie et le fait que le monde ne soit pas trop grand pousse vraiment le joueur à tout explorer pour parcourir un maximum de donjons.

Le jeu propose déjà un bon défi et j’ai hâte de découvrir ce qui se cache sous le troisième boss. L’arbre des métiers est une excellente idée et récompense les joueurs qui prennent un peu de temps pour se créer un petit potager en ville et creuser dans toutes les directions.

Etant particulièrement mauvais en construction, j’ai apprécié le fait que les bâtiments des PNJs soient pré-construits, ça m’a évité d’ériger des immeubles où les gens s’entassent.

Pour le moment une seule chose me fait vraiment peur, le manque d’intérêt à relancer une partie une fois qu’on a fini la première. Les classes n’apportent finalement pas une grosse modification du gameplay (puisqu’elles utilisent toutes la même arme) et j’espère que David Brevik réussira à ajouter assez d’éléments pour inciter les joueurs à créer des persos en boucle en étant sûr de découvrir à chaque nouvelle aventure des choses inédites.

La communauté réclame également un mode multijoueur, mais je comprends qu’en solo il soit vraiment difficile d’ajouter ce genre de fonctionnalité.

En tout cas j’ai passé un excellent moment sur le titre, j’attends la suite avec impatience et j’espère vraiment qu’au moment de la sortie finale je ne dirai pas « c’est tout de même dommage qu’il ait voulu tout faire tout seul, le jeu aurait pu être tellement mieux même avec une toute petite équipe ».

Je croise les doigts pour que ce ne soit pas le cas et je vais aller m’essayer au mode Hardcore, je suis chaud bouillant là !

Lire la preview complète

Back To Top